Les tendances de l’e-learning en 2018

elearning

Chaque année, nous analysons les nouveautés en matière de formation en ligne, souvent nommée e-learning, et en présentons les prochaines tendances. Cette année, nous avons décidé de mettre l’accent sur les formations professionnelles en dressant la liste des outils et méthodes privilégiées pour une année 2018 placée sous le signe du succès. Les entreprises ont de moins en moins de temps à consacrer au développement des compétences de leur personnel alors que dans le même temps, l’intégration de leurs nouvelles recrues constitue un défi de plus en plus important. De plus, les salariés doivent gérer encore plus de distractions, sont souvent surchargés et pressés. Quelles sont les technologies et tendances e-learning qui permettront de stimuler le développement professionnel, l’apprentissage autonome ainsi que la performance et les compétences ?

« Aujourd’hui, les salariés ne consacrent pas plus de 1 % de leur temps de travail à leur formation et au développement de leurs compétences », déclare Josh Bersin. Voir l’infographie.

Tendances de l’e-learning en 2018

En s’inspirant de diverses publications numériques et opinions d’experts en e-learning, nous avons créé cette liste des six principales tendances de la formation en ligne pour 2018. Combien comptez-vous en utiliser cette année ? Il n’est jamais trop tard pour commencer à innover !

  • La vidéo, aujourd’hui incontournable

La principale tendance est le format vidéo. Il est très prisé par les entreprises, en effet, 98 % des entreprises déclarent qu’elles aimeraient avoir recours à la vidéo dans le cadre de leur stratégie e-learning. Mais pour être efficaces, les vidéos doivent être très courtes et intéressantes, selon les principes du micro-learning (voir point 5). « La plupart des apprenants ne regarderont pas les vidéos de plus de 4 minutes ». Elles peuvent également facilement distraire un salarié occupé, toujours connecté, qui passe son temps à regarder son smartphone et qui est sans cesse interrompu par des messages et des conversations.

Mais la puissance de l’apprentissage vidéo reste indéniable. Selon le Rapport annuel 2017 sur le e-learning en entreprise : « En 2016, les formations en ligne et celles dispensées par des formateurs étaient à égalité avec un score de 88 % en tant que méthodes de formation les plus utilisées. La vidéo occupait la troisième place avec 74 %. Mais en 2017, la donne a changé : la vidéo a pris la première place du classement pour s’imposer comme le format de formation privilégié.”

Quelles sont les caractéristiques principales d’une bonne formation vidéo ?

  • Courte et ciblée
  • Interactive et accessible sur différents appareils
  • Utilise du contenu généré par les utilisateurs
  • Gamification

Bien que ce concept soit apparu il y a quelques années, il semble poursuivre son évolution et revenir avec force. Beaucoup le considèrent comme un catalyseur des performances en entreprise. C’est un moyen pratique de présenter différentes problématiques commerciales et d’impliquer les salariés à leur résolution. L’approche ludique et divertissante permet de motiver l’acquisition de précieuses connaissances. Et en 2018, de nombreux intervenants suivant de près les tendances du e-learning suggèrent que l’intégration de l’intelligence artificielle devrait encore améliorer l’expérience des apprenants.

Selon Gartner, dans son rapport Gamification 2020, la gamification (ou ludification), combinée à d’autres tendances et technologies émergentes, aura un impact significatif sur :

• l’innovation
• l’approche de la performance des employés
• la mondialisation de l’enseignement supérieur
• l’émergence de plateformes d’engagement client
• le développement personnel

Si vous souhaitez ajouter de la vidéo à vos documents d’entreprise ou créer une application spéciale, notre technologie sans codage avec fonctionnalités vidéo est idéale pour vous. Contactez-nous pour en savoir plus.

  • Implication des salariés

« Des études ont montré que les apprenants ont tendance à ne retenir que 10 % de ce qu’ils ont appris 4 semaines seulement après avoir participé à un programme de formation ou de e-learning ». Par conséquent, l’objectif principal en 2018 sera d’adopter une approche de perfectionnement permanent, déployée sur le long terme, souvent appelée implication ou activation. Ce concept repose sur le principe de développer un programme d’apprentissage comportant de multiples interventions, des sessions de discussion et des forums d’apprentissage.

“ La formation de demain doit permettre d’apprendre n’importe où et le contenu doit pouvoir rester accessible facilement selon les besoins des utilisateurs. La formation sera personnalisée et adaptée aux besoins actuels et futurs de l’apprenant. Se former ne doit pas se restreindre à suivre un cours, cela implique aussi une collaboration et un partage d’expériences pour que chacun puisse apprendre au contact des autres. “ Matt Guyan, Theedvocate

Les formations ont souvent plus d’impact en ayant recours aux ordinateurs mais également au mobile. Certains l’appellent l’« arme numérique », en particulier dans des domaines tels que les ventes et le marketing. Pour les commerciaux, elles peuvent combiner différents éléments. « La collaboration et la normalisation, la formation et le perfectionnement des compétences ainsi que l’utilisation de technologies intelligentes sont autant de facteurs permettant d’améliorer les résultats et la productivité des commerciaux ». La société e-learning industry estime qu’en 2018 : « Les entreprises iront au-delà des solutions d’apprentissage ponctuelles et se tourneront davantage vers des outils qui permettront d’améliorer la productivité de leurs apprenants. L’activation des salariés reposant sur des interventions ciblées sera une tendance forte en 2018.

Vous cherchez à créer une application d’intégration pour vos employés ? Nous pouvons aider. Contactez-nous pour en savoir plus.

  • Les données d’apprentissage

Le Big Data, les données analytiques et l’intelligence des données transforment les salles de classe en ligne. De nombreux experts citent le phénomène comme l’une des principales tendances en matière d’apprentissage en ligne de 2018. Car ces données permettront d’affiner et d’adapter les programmes et les approches en fonction des résultats. Les données d’apprentissage permettent d’améliorer les résultats des apprenants. Et de nombreux experts estiment que l’avenir des données analytiques de l’apprentissage offrira une plus forte intégration et interopérabilité pour profiter d’une image panoramique du profil d’un apprenant et ainsi mieux comprendre ses besoins et progrès.

Une étude du secteur a montré que : “ 70 % des équipes de formation aimeraient développer leurs compétences dans l’utilisation des données pour concevoir, évaluer et offrir de meilleures solutions d’apprentissage.” L’idée étant de s’écarter des modèles figés pour passer à l’apprentissage en ligne, grâce à des données centralisées et bien analysées.

Dans le cadre de cette tendance, de nombreux experts en e-learning évoquent également les applications plus intelligentes en tant que tendance clé du e-learning. Ces applications présentent des capacités analytiques offrant une image plus complète et nuancée de la performance des apprenants.

  • Micro-learning

Le micro-learning est devenu le mot à la mode dont tout le monde parle dans le secteur de la formation. « Ce type de formation se compose de petites parties pour transmettre des connaissances aux apprenants en très peu de temps. » Les entreprises devront ainsi investir davantage dans la création et la mise à jour des contenus afin de pouvoir proposer ce type de matériel de formation en 2018. Mais elles devront également accorder du temps à leur employés pour leur permettre d’assimiler le contenu de leur formation, leurs capacités d’attention étant de plus en plus réduites. En 2018, le micro-learning devrait être :

  • proposé en fonction des besoins et du lieu afin de réduire les coûts et le temps de formation
  • présenté en petites parties plus faciles à suivre et à assimiler
  • programmé sous la forme de campagnes organisées en petites « capsules de connaissances » proposées aux utilisateurs finaux au jour le jour
  • plus pratique, avec une approche théorique limitée à un tiers du contenu, laissant 2/3 à l’approche pratique
  • Nouveaux types de rémunération

Dernière tendance du e-learning en 2018, mais non des moindres, la réussite d’un projet de formation devrait s’attacher non seulement aux compétences mais aussi à la rémunération. Les entreprises dépensent des milliards en salaires. Mais en 2018, l’accent sera mis sur de nouveaux formats de rémunération. Selon un expert de SAP Human Capital Management : « La rémunération aborde une innovation majeure ».  Selon lui, de nombreuses entreprises reconnaissent qu’elles doivent changer mais ne l’ont pas encore fait. 2018 sera-t-elle l’année du changement ?

Parmi les tendances du e-learning en 2018, la nouveauté repose sur de nouvelles technologies et des systèmes permettant d’offrir différents types de rémunération tout au long de l’année (et non plus seulement un salaire de base annuel). Les entreprises se sont adaptées aux attentes des salariés, aux types de contrats et aux modes de vie actuels. Ces nouveaux formats inciteront à s’appuyer sur de meilleures plateformes mobiles pour engager, informer et partager des récompenses avec les employés comme c’est déjà le cas des applications d’intégration.

Si vous voulez en savoir plus sur les tendances 2017 en matière de e-learning, consultez notre article de l’année dernière.

Souscrivez à notre newsletter